Une conjonctive correspond à une infection de l’œil qui est à prendre très au sérieux. Avant de procéder à des soins personnels, il faudra apprendre à reconnaître l’ampleur de la situation afin de procéder aux solutions nécessaires. A partir de ce moment, la personne atteinte saura comment se soigner.

Définir le degré de gravité

conjonctivites

En cas de conjonctivite, il est recommandé de consulter un médecin afin de savoir s’il s’agit d’une réaction allergique ou si des médicaments spécialisés sont nécessaires, comme un antibiotique local. Le médecin traitant doit toujours rester la référence sur laquelle s’appuyer surtout si la paupière est rouge et gonflée. Les paupières collées le matin ou des sécrétions particulières vont venir confirmer qu’il s’agit d’une conjonctivite à traiter par un professionnel de santé.

Si la conjonctivite occasionne des douleurs oculaires, des troubles de la vision ou une vision déformée par la lumière, il faudra appeler immédiatement le Samu ou se faire conduire aux urgences pour une action immédiate. Si des vomissements et des maux de tête importants accompagnent la conjonctivite, il faudra immédiatement réagir.

Des soins réguliers

Des soins réguliers

Pour soigner son œil à son domicile, il faudra utiliser le collyre prescrit par le médecin ou l’hôpital consulté mais il est également nécessaire de se nettoyer l’œil de façon de fréquente pour éviter une prolifération des microbes. Il faut en effet être très prudent en cas de conjonctivite afin de ne pas infecter l’autre œil ou une autre personne car ce type d’infection est très contagieux.

Avant chaque soin et après, il faudra penser à bien se laver les mains. Pour nettoyer l’œil, il sera possible d’utiliser du sérum physiologique sur une compresse stérile et enlever toutes les sécrétions. Des compresses d’eau bouillante sont également très efficaces et apportent une sensation de propreté intense.

Pour éviter à l’œil de coller de nouveau, il ne faudra pas oublier de nettoyer la partie interne de la paupière à son extrémité. Ce nettoyage systématique est à réaliser jusqu’à ce que l’œil ne colle plus ou que les sécrétions soient complètement disparues grâce à l’antibiotique ingéré.