Gynecologist Office

Aujourd’hui le docteur Schartz a bien voulu répondre à nos questions, bienvenue et merci. On entend souvent qu’il est important de muscler son périnée. Pourquoi ?

Isabel Schartz : Le périnée est le muscle qui soutient la paroi postérieure du vagin ainsi que le rectum et l’anus. Il joue un rôle important dans plusieurs fonctions de la vie d’une femme. Il améliore la qualité de vie sexuelle par exemple. Il soutient les différents organes du bas du ventre. Il intervient pendant la respiration et aussi pendant l’évacuation de l’urine, la défécation ou encore l’accouchement.

EPUSS : comment faire pour muscler son périnée ?

Isabel Schartz : il existe plusieurs méthodes de rééducation périnéale. Il y a ce qu’on appelle les exercices de Kegel qui consiste à contracter et à relâcher les muscles pelviens. Il y a aussi les exercices respiratoires qui combinent la musculation du périnée, mais aussi celle de la partie transverse de l’abdomen. L’utilisation de la sonde aussi est assez efficace dans le cadre de la musculation du périnée.  En revanche, je tiens à préciser que la méthode de stop pipi qui est assez répandue, malheureusement, est fortement déconseillé par elle peut provoquer des infections urinaires.

EPUSS : la rééducation périnéale s’adresse à qui ?

Isabel Schartz : En général, on recommande aux femmes de muscler leur périnée après l’accouchement parce qu’après neuf mois de grossesse et les efforts liés à l’accouchement, celui-ci a tendance à perdre son élasticité. C’est là que des problèmes peuvent apparaître, notamment l’incontinence urinaire, la perte de plaisir pendant les rapports sexuels, etc. Mais la musculation du périnée est également utile à titre préventif. Cela permet d’avoir des muscles toniques qui ne vont pas perdre facilement leur élasticité.

EPUSS : pouvez-vous nous dire une méthode facile, accessible à toutes pour muscler son périnée ?

Isabel Schartz : oui, vous pouvez essayer celle-ci. Pendant cinq minutes, vous allez suivre cette séquence : trois contractions d’une seconde séparées par un relâchement de deux secondes. Ensuite, vous allez faire une petite pause de six secondes avant d’enchaîner avec une contraction longue de dix secondes, puis un repos de dix secondes. On peut aussi utiliser des accessoires, comme ceux que l’on trouve sur boulesdegeisha.info