Solitude

La solitude peut prendre plusieurs formes car une personne peut ressentir ce sentiment même si elle est entourée, tout simplement car elle n’est pas intégrée. D’autres n’ont pas de repères familiaux et éprouvent des difficultés à se créer de véritables amitiés. Les personnes qui souffrent de solitude sont complètement exclues des relations sociales habituelles et subissent la situation ou se tournent vers le virtuel.

Un effet direct sur la santé

Solitude

Si la souffrance émotionnelle est à prendre en compte, le plus inquiétant est de savoir que l’isolement va être à l’origine de certains cancers ou de maladies cardio-vasculaires. Les personnes seules ne développent pas les hormones du plaisir liées au partage avec autrui ou à la participation à une activité de groupe. De nombreux cas d’inflammations et de maladies immunitaires ont donc été recensés. Si l’espérance de vie augmente, elle ne garantit pas pour autant une vie épanouissante.

Des études en sont venues à ces résultats car le vieillissement de la population a eu pour conséquence de laisser de nombreuses personnes âgées seules à leur domicile ou en maisons de retraite. Beaucoup plus sujettes au stress, l’hypertension n’est pas rare chez ces personnes qui se fragilisent faute de contact humain avec des proches ou des amis. Les personnes âgées sont de plus en plus placées dans des maisons de retraite mais ne reçoivent jamais de visites de leur famille. L’espoir brisé semaine après semaine a des effets sur le cœur, qui curieusement, exprime sa souffrance.

Une solitude dévastatrice

Une solitude dévastatrice

Si chacun apprécie de pouvoir se sentir seul pour pouvoir se consacrer à soi-même ou aime pouvoir écouter une musique tranquillement, cette activité prend une toute autre tournure lorsque la personne souffre de solitude. Il existe une espèce de tension, de malaise qui ronge de l’intérieur car la sensation d’être incomplet ou de trop apparaît alors. Des ulcères peuvent se développer, des cas de dépressions assez graves chez certaines personnes, des insomnies et le développement de troubles alimentaires pour pallier ce manque de contact.

La nourriture peut se transformer en seule amie qui est toujours présente et les cas de boulimies ne sont pas rares. Le lien de cause à effet a été prouvé puisque toutes les personnes souffrant de solitude qui ont pu trouver un groupe partageant les mêmes passions pour échanger, discuter et plaisanter ont vu leur état de santé de nouveau s’améliorer et même montrer une progression étonnante dans certains cas. Le vieillissement de la population fait de plus en plus réfléchir aux les moyens de recréer du lien social et de nombreuses maisons de retraite mettent en place toutes sortes d’activités.

Une surveillance a été décidée pour les personnes isolées à leur domicile et quelques programmes commencent à voir le jour avec notamment des visiteurs bénévoles, souvent des jeunes, qui ont perdu leur lien avec leurs grands-parents et qui viennent profiter d’une relation enrichissante avec des personnes plus âgées, pour un bénéfice incontestable pour les deux parties.