A la différence des appareils auditifs à conduction aérienne, la conduction osseuse est une solution innovante qui consiste à convertir et transmettre le son sous forme de vibration. C’est une alternative intéressante pour les personnes qui ne trouvent pas leur compte parmi les prothèses auditives dites classiques, à savoir les contours d’oreille ou les intras auriculaires.

Comment fonctionnent les appareils auditifs à conduction osseuses ?

Notre oreille est composée de trois parties : externe, moyenne et interne. Le son que nous entendons ne vous parvient pas seulement par voie aérienne. Notre crâne aussi perçoit des ondes sonores et les transmet à notre oreille interne directement. C’est ce mode de transmission de son que l’on appelle « conduction osseuse ». Donc, les appareils à conduction osseuse ont pour rôle de renforcer ces vibrations sonores.

Les appareils à conduction osseuse : pour qui ?

La majorité des pertes auditives peut être compensée par les appareils habituels comme les contours d’oreille ou les intra auriculaires. Pour une personne qui souffre des problèmes au niveau de l’oreille moyenne ou externe en revanche, ces derniers peuvent ne pas être utiles parce qu’ils captent les sons et les transmettent directement à l’oreille interne. Autrement dit, les ondes sonores sont transmissent par voie aérienne, ce qui ne résout pas le problème d’audition. A moins d’etre sous-terre, il est peu probable d’eviter les ondes sonores.

Donc, pour les personnes qui souffrent de surdité de transmission ou d’une surdité mixte mais avec un problème de transmission sévère, seul un appareil à conduction osseuse peut compenser la perte auditive. Ce type de prothèse est également adapté aux personnes dont le conduit auditif ne peut pas être obturé. C’est le cas par exemple d’une personne qui souffre d’une infection chronique, d’un écoulement des oreilles ou encore d’un eczéma sévère. C’est le cas aussi des personnes dont l’oreille a des malformations donc pas adaptée à recevoir un appareil auditif classique.